Hôtel - Communiqués de presse

Toujours bien informé.
Nos communiqués de presse actuels.

Saison en mutation: Gstaad Palace investit en nouvelles chambres

L’architecture hôtelière en pleine mutation. Les bonnes vieilles maisons de luxe comme le Gstaad Palace en sont également concernées. Celui-ci a toujours vécu avec le temps : autrefois la seule maison avec de l’eau chaude courante dans le Saanenland, plus tard avec sa propre ligne téléphonique et des Jacuzzi dans les chambres des hôtes. Aujourd’hui, le facteur de l’espace libre compte plus que jamais pendant les vacances, car les hôtes ont besoin de plus d’espace pour se sentir bien. Depuis cette saison d’été, l’hôtel de luxe a construit cinq nouvelles Double Superior Rooms selon la devise : des deux l’on fait l’un. Les locaux d’habitation maintenus dans Alpine Chic discret et de grandes salles de bain s’inscrivent parfaitement dans l’air du temps. Une d’entre elles brille même par son propre hammam.

31.07.2018

Depuis cet été, le Gstaad Palace est présent sur le marché avec ses 90 chambres. Ce sont cinq chambres moins qu’auparavant. Et la réduction apporte une valeur ajoutée évidente : dix chambres existantes ont de nouveau été regroupées pour former cinq chambres doubles Superior, élégamment accompagnées par l’architecte d’intérieur anglaise Marina Nickels. Le Gstaad Palace renforce ainsi son Resort Feeling. Car les enquêtes de satisfaction montrent clairement : passer une nuit à l’hôtel est une chose, habiter, se détendre et se réunir entre amis dans la chambre en est une autre. C’est justement dans le Palace que les hôtes réservent leurs chambres pour une durée plus longue et arrivent avec toute la famille et souvent avec des enfants adultes. « Les nouvelles chambres constituent une réponse directe à Airbnb & Cie », explique Andrea Scherz, propriétaire en troisième génération et le directeur général du Gstaad Palace. « Nous mettons l’accent sur l’aspect d’habitation et de bien-être lors de l’aménagement des locaux. Finalement, l’on veut pouvoir utiliser la chambre dans toutes ses dimensions. C’est la nouvelle forme de luxe. » « La qualité de vie au lieu de la pure fonctionnalité » était la devise l’été et l’hiver dans les locaux de 48 mètres carrés en moyenne.

Style Country House pour se sentir bien

 

En voici le résultat : l’élégant revêtement en bois de chêne dans les chambres à coucher et de bains ainsi que le choix de couleurs douces rouge et marron répandent l’élégance anglaise imprégnée d’éléments éprouvés d’un chic alpin classique et moderne. Toutes les chambres sont équipées d’un lit king size invitant, d’un dressing généreux ainsi que d’une salle de bains spacieuse avec une baignoire et une douche – la chambre au sixième étage dispose même de son propre hammam, en plus du plaisir de bain classique avec vue depuis la tour. L’on se détend excellemment sur le canapé-lit ou le fauteuil accueillants après une excursion passionnante dans le pays de merveilles estivales de Gstaad. L’on se croirait à maison, si ce n’était pas la vue somptueuse sur Wildhorn, Eggli ou la glace éternelle des Diablerets. « Nous avons déjà atteint l’objectif: la plus récente catégorie de chambre, dont nous possédons entre-temps 15 locaux, est souvent la plus demandée. Ainsi, nous avons capté l’air du temps », se félicite le propriétaire Andrea Scherz qui a de nouveau investi 1.5 million de francs dans cette étape de transformation. Les travaux sont réalisés systématiquement par des spécialistes locaux, cela aussi un attachement à la qualité de la construction régionale. Et les efforts de repositionnement de la meilleure maison de la place sont récompensés : dans le classement des hôtels de BILANZ publié la semaine dernière, Gstaad Palace est grimpé de deux rangs sur la 2e place des meilleurs hôtels de vacances en Suisse. Le classique de l’hôtellerie des vacances suisse passionne aujourd’hui, comme déjà il y a plus de 100 ans, par la « perfection moderne », comme l’appellent les testeurs.

Hors du palais vers le plaisir de la randonnée : avec le nouveau guide de randonnée «Nature»

Aussi attractives se présentent les nouvelles chambres, aussi séduisant apparaît le paysage d’été autour de Gstaad. L’on l’explore au mieux à pied. Avec son propre guide de randonnée « Nature », le Gstaad Palace a créé le parfait compagnon pour que ses hôtes ne se baladent pas complètement désorientés pendant les excursions en nature. Ce compagnon maniable se glisse dans chaque sac à dos et contient des conseils pratiques et des recommandations compétentes pour les randonnées et les promenades dans la région. Les neuf routes sont adaptées de manière ciblée aux différents besoins et désirs des hôtes de l’hôtel. Que ce soit une exigeante randonnée de haute montagne sur le Rinderberg, une excursion avec une nuit dans la cabane du Walig, une aventure sur le Glacier 3000 ou une promenade adaptée aux poussettes dans les environs immédiats, le guide offre quelque chose pour chaque goût et chaque niveau physique. En outre, la brochure permet des aperçus des spécialités, activités et curiosités locales. Ainsi, les hôtes ont la possibilité de découvrir leurs propres endroits préférés autour du Gstaad Palace.

Un été en montagne de premier ordre : la culture et le sport au Gstaad Palace dans toutes les variations

Il n’y a pas de creux estival : en plus des journées de balade bien remplies, les hôtes du Gstaad Palace jouissent cette année également des moments forts culturels et sportifs variés. À côté des classiques comme la «Country Night Gstaad» (du 7 à 9 septembre 2018) ou le brunch dominical traditionnel en juillet et août, en particulier les amateurs des beaux bolides et des oldies dorés en ont pour leur frais cette année. Et pour les amateurs des tubes, il y a une friandise toute particulière : le 9 septembre 2018, Beatrice Egli et Hansi Hinterseer & Tiroler Echo se produisent dans le chapiteau du festival à Gstaad.

Le rallye de week-end « Gstaad Palace Challenge » (du 31 août au 2 septembre 2018) présente des vues renversantes et des voitures rapides, les amis de la bicyclette peuvent s’amuser royalement et admirer de vieux vélos lors du deuxième Vintage Velo Festival « BERGKÖNIG» (les 25 et 26 août 2018).

Un autre grand évènement est la Chill out Pool Party du 11 août 2018 à la piscine olympique du Gstaad Palace qui fête cette année son 90e anniversaire. Construite en 1928 par l’architecte pionnier des constructions sportives de l’époque Beda Hefti, la piscine reste encore aujourd’hui une perle architectonique.

Tous les évènements sur : www.palace.ch/fr/loisir-region/evenements-estivaux/

 

Vive le vélo – au Gstaad Palace

Le Gstaad Palace fête le début de la saison de vélo avec deux nouveautés: d’une part, la légende parmi les hôtels suisses cinq étoiles s’est fait récemment classer comme Hôtel Bike. La maison est un point de départ idéal pour les adeptes du vélo de route et du VTT et de leurs courses de découverte à travers le beau Saanenland et par d’innombrables cols à proximité immédiate. D’autre part, les portes du Palace s’ouvrent pour tous ceux qui veulent être une fois reine ou roi – ou mieux BERGKÖNIG : car, dans le cadre du festival suisse éponyme des vélos vintage du 25 au 26 août 2018, tous ceux qui s’offrent un week-end royal dans le château blanc de contes de fée marquent un point.

28.06.2018

«Celui qui pédale reçoit plus de la vie», disent les amis du vélo. Une conviction qui prend une nouvelle importance cet été au Gstaad Palace: celui qui se présente avec un vélo trouve un service de premier ordre dans la maison récemment classée Hôtel Bike par hotelleriesuisse. Ainsi, la famille du Palace non seulement donne en permanence des conseils et des recommandations de tours pour découvrir à vélo les plus beaux coins de cette région de vélo par excellence, mais encore elle munit avec de l’équipement nécessaire les cyclistes, les adeptes du VTT et les conducteurs du vélo électrique. Les hôtes de l'hôtel qui n’ont pas amené leurs propres vélos peuvent emprunter un des quatre vélos électriques du fabricant de vélos bernois « Thömus » que le Gstaad Palace met à leur disposition. «En été, Gstaad est un vrai paradis de vélo: des parcours tranquilles pour les amateurs, des rampes et cols raides pour les ambitieux et des descentes sympathiques pour les courageux donnent le bon mélange. La perspective d’un traitement bienfaisant au spa après le tour et d’un repas savoureux font vraiment le jeu de tous qui sont sur les traces de la tendance de la slow mobility», affirme Andrea Scherz, General Manager et propriétaire du Gstaad Palace.

Être une fois reine ou roi des montagnes: BERGKÖNIG Gstaad
Lorsque des cyclistes passionnés, les fans du vintage ainsi que les légendes du cyclisme se donnent rendez-vous à Gstaad le dernier weekend d’août et sortent leurs compagnons à deux roues en acier historique, les maillots en laine et les chaussures en cuir préférés, cela signifie de nouveau: «Vive le BERGKÖNIG  Gstaad!» Après la première édition de 2017 réussie, l’événement cycliste unique a lieu de nouveau du 25 au 26 août 2018. Et aussi, les rois des montagnes résident, comme on le sait, royalement: le Gstaad Palace a concocté expressément un paquet pour cela.

Un point culminant de la fête du vélo est le court sprint de la zone piétonne de Gstaad au Gstaad Palace légendaire à l’Oberbort, où le soir de la veille de la course tous les participants sont les bienvenus à l’apéritif de bienvenue. Celui qui est assoiffé de défis sportifs choisit le lendemain le grand tour: 103 kilomètres sur d’étroites et exigeantes routes de montagne sont au programme de course. En revanche, les propriétaires des bécanes moins robustes ont leur satisfaction sur le parcours «Pédaleur de Charme». Et à celui qui pratique du sport passif, nous recommandons les 25 vélos extraordinaires présentés dans le cadre de l’exposition et du concours «Le Vélo» du 25 à 26 août 2018 à Gstaad Palace. «Le BERGKÖNIG est beaucoup plus qu’une course: il offre à toutes les passionnées et à tous les passionnés des vélos anciens l’occasion de se rencontrer, de se mesurer et – dans un panorama alpin unique – de passer des moments inoubliables ensemble», constate Andrea Scherz – également un conducteur passionné de vélo électrique.

 

Les informations sur les conditions de participation et l’inscription: www.bergkoenig-gstaad.com

Des investissements de grande classe : Les nouvelles Classic Suites du Gstaad Palace

Le Saanenland s’est paré d’un manteau de neige frais. Un vent de fraîcheur et d’élégance a également soufflé sur le Gstaad Palace : les cinq nouvelles Classic Suites installées dans les cinq étages du palais féérique séduisent par leur chic alpin et leur élégance à l’anglaise. Les propriétaires, la famille Scherz, a investi quelques deux millions de francs pour effectuer cette transformation. Le Gstaad Palace met un point d'honneur à faire des investissements et des réaménagements en permanence.  Et d’autres réaménagements sont déjà prévus pour l’été 2018.

23.01.2018

Le calcul est simple. La fusion de deux chambres donne une nouvelle grande chambre – une suite Classic. Les raisons de cette modification architecturale sont évidentes : « aujourd’hui, les hôtes demandent plus d’espace et apprécient les chambres d’hôtel qui offrent suffisamment d’espace pour la vie professionnelle et la vie privée. Nous tenons compte de cette exigence en conférant toujours à notre établissement la forme souhaitée », explique Andrea Scherz, directeur général et représentant la troisième generation. L’hôtelier passionné a investi environ deux millions de francs pour moderniser l’organisation des cinq étages de son hôtel.

La célèbre architecte d’intérieur anglaise Marina Nickels a été chargée du design des Classic Suites. La ligne directrice de la designeuse domiciliée à Nyon : le coloris à partir duquel elle crée l’ensemble de la composition. Elle a découvert les couleurs de l’établissement elle-même, par exemple dans les matériaux et les textures sortis tout droit de plus de 100 ans d'histoire du Palace. De la collaboration avec le propriétaire, Andrea Scherz, lui-même responsable du Trend Scouting et de l’équipement technique des chambres, sont nées des pièces uniques.

 

L’ambiance des suites est à la fois classique et moderne. Elles s’inspirent du style country house anglais où sont introduits des éléments symbolisant le chic alpin intemporel. Les nouvelles suites du Palace ont une surface de 72 mètres carrés. L’immense lit king size, placé sur un sommier à ressorts classique et équipé de matelas ELITE haut de gamme fabriqués à la main (à Aubonne), trône au centre de la chambre à coucher. En outre, la suite comprend un salon séparé, un grand dressing ainsi qu’une salle de bain spacieuse avec baignoire et douche. Des sièges confortables pour prendre le déjeuner ou le diner, un canapé ou un canapé-lit, un bar ainsi qu’une salle de bain supplémentaire sont rattachés au salon. Le large balcon offre une vue allant du Wildhorn à l’Eggli en passant par l’imposant massif des Diablerets.

Passage de témoin pour la direction et le Maître d'hôtel

Au sein du Gstaad Palace, deux changements de personnel importants sont prévus: Romuald Bour, vice-directeur depuis de nombreuses années et directeur depuis deux ans et demi, ainsi que Gildo Bocchini, premier maître d’hôtel et au service de l’établissement depuis 49 ans, passeront le flambeau à leurs successeurs. Vittorio Di Carlo, au poste de vice-directeur, et Andrea Buschini, en tant que 1er maître d’hôtel, assumeront leurs nouvelles fonctions de gestion respectives au sein de l’hôtel légendaire de Gstaad dirigé par la famille Scherz.

16.08.2017

Il a toujours été présent, discret, et a en permanence géré les cinq restaurants du Gstaad Palace d’une main de maître. Durant 49 ans, Gildo Bocchini a travaillé en service et en tant que premier maître d’hôtel (fonction qu’il a prise à l’été 1990) pour des hôtes du monde entier. Désormais, cet expert confirmé originaire de Cesena prend sa retraite. Son successeur sera Andrea Buschini. Il est employé depuis 15 ans au sein du Palace, tout d’abord comme commis de rang (été 1990), puis comme chef de rang. En 2006, il est devenu 1er maître d’hôtel du Lobby Bar puis finalement, à partir de l’hiver 2013/2014, suppléant de Gildo.

La direction aussi connaît du changement: Romuald Bour a mis son expérience au service Gstaad Palace pendant 18 ans, tout d’abord comme trésorier (1999), puis comme responsable Food & Beverage (à partir de 2003), depuis 2010 comme directeur adjoint, et ces deux dernières années et demi en tant que directeur. À présent, il s’installe à son compte avec son propre concept gastronomique. «Gildo Bocchini et Romuald Bour ont énormément contribué au succès de notre établissement grâce à leur grande loyauté et à leur constance. Nous leur souhaitons bonne chance à tous deux, aussi bien dans le domaine privé que professionnel, et nous conserverons des liens étroits à l’avenir», déclare Andrea Scherz, directeur général et propriétaire.

 

Andrea Scherz reprendra de nouveau la gestion de la division F&B. Vittorio Di Carlo deviendra pour la première fois responsable des divisions Hébergement, Entretien, Spa et Ressources Humaines. Le nouveau vice-directeur, un hôtelier formé à l’École Hôtelière de Lausanne EHL, a 31 ans et a travaillé au sein d’établissements réputés tel que le Four Seasons Whistler (en tant que responsable assistant de l’hébergement) et auparavant au Richemond Hotel (en tant que chef de réception), ainsi qu’au Mandarin Oriental à Genève. Sa carrière en hôtellerie a débuté au Forte Village Resort en Sardaigne. Il travaille au Gstaad Palace depuis l’an dernier.

«Lunch by helicopter - between heaven and earth»: Au sommer des plaisirs gastronomiques - Mont Cervin inclus

Cette excursion doit être prise au pied de la lettre: le Gstaad Palace convie désormais ses clients à un «Lunch by Helicopter». Un délice raffiné dédié non seulement aux amoureux des paysages alpins, mais aussi aux amateurs d’envolées gastronomiques. Ce forfait qui vous donnera des ailes inclut un tour en hélicoptère vers Zermatt, avec un grand tour autour du Cervin, ainsi qu’un apéritif au Champagne et un déjeuner régional sur un glacier à 3000 mètres au-dessus du niveau de la mer.

25.07.2017

Le Gstaad Palace a sélectionné en collaboration avec Air-Glaciers le meilleur de la Suisse, et l’a réuni en cinq heures dans son «Lunch by Helicopter». En partance de l’aérodrome de Saanen, le voyage vous fera survoler les cinq vallées du Saanenland, sur lesquelles, selon la légende, le bon Dieu se serait appuyé de sa main pour se reposer après avoir accompli son travail. Au cours des 60 minutes de vol au-dessus des Alpes, vous serez émerveillé par les innombrables sujets dignes d’être photographiés: le Wildhorn, le glacier des Diablerets, et derrière lui le trio des 4000 mètres: l’Eiger, le Mönch et la Jungfrau. À Zermatt vient ensuite le véritable point culminant de l’excursion. Chacun le connaît, mais peu en ont fait le tour: il s’agit du Cervin.

Des délices célestes au Glacier 3000
À midi, l’hélicoptère se pose sur une piste d’atterrissage impressionnante à 3000 mètres d’altitude. L’apéritif au Champagne est servi au bord d’une falaise qui descend presque à la verticale dans le massif des Diablerets. La terrasse panoramique du «Refuge l’espace» dévoile une vue spectaculaire sur le paysage infini des glaciers qui entourent le «Glacier 3000». Le lounge montagnard propose des spécialités régionales. Ensuite, vient le Grand Final: le trajet de retour en hélicoptère vers Gstaad, avec le Palace en son centre, pour une fois vu du ciel. Un atterrissage en beauté garanti pour les gourmets.

Cette expérience céleste peut être réservée pour un minimum de 2 personnes, tous les jours jusqu’au 10 septembre, et durant la saison hivernale du 22 décembre 2017 au 11 mars 2018.

En collaboration avec Air-Glaciers, le Gstaad Palace a capturé en vidéo l’atmosphère formidable entre ciel et terre de l’Oberland bernois: https://www.youtube.com/watch?v=87O5dIfdaIU

Entre ciel et terre: «Lunch by Helicopter» – Forfait spécial

Le prix, à partir de 2077,50 francs suisses par personne, inclut:

  • Deux nuitées en chambre double avec demi-pension et accès au spa du Palace inclus
  • Un tour en hélicoptère de 60 minutes avec un pilote d’Air-Glaciers autour du Cervin, apéritif au Champagne, puis vol vers le Glacier 3000 inclus (http://www.glacier3000.ch/)
  • Déjeuner dans le «Refuge l’espace» au Glacier 3000 (boissons non incluses): https://www.refugelespace.ch/

Offre valable jusqu’au 10 septembre 2017 et durant la saison hivernale du 22 décembre 2017 au 11 mars 2018, selon disponibilité et conditions météorologiques. Non cumulable et non combinable.

Réservation via www.palace.ch, par e-mail: info@palace.ch ou par téléphone: +41 (0)33 748 50 00

Exclusif en Suisse:
La ligne cosmétique de luxe Margy's Monte Carlo, une nouveauté au Palace Spa

Avec la ligne cosmétique de luxe «Margy’s Monte Carlo», une ambiance méditerranéenne princière s’installe au Gstaad Palace: le concept de soin de la peau de la suissesse d’adoption Margie Lombard, pour lequel la princesse Charlène de Monaco s’est déjà laissée tenter est disponible depuis peu au Palace Spa. Ces produits de soin mis au point à Vevey et entièrement naturels contiennent des ingrédients biomimétiques particulièrement efficaces pour lutter contre le vieillissement cutané.

13.07.2017

Le Palace Spa célèbre avec le lancement des nouveaux produits de soin du visage de la marque «Margy’s Monte Carlo» une véritable première en Suisse. Pour la fondatrice Margie Lombard une chose est certaine: un produit de soin de la peau de qualité et à l’action efficace se compose d’ingrédients purs et concentrés. C’est pourquoi elle n’utilise pour ses produits conçus et conditionnés à Vevey que des substances endogènes pures qu’elle a été capable de reproduire grâce à la biotechnologie suisse. Margie Lombard a découvert alors qu’elle été jeune entrepreneuse que le collagène et les acides hyaluroniques sont deux éléments essentiels de notre organisme. Ils agissent visiblement sur le capital d’hydratation de la peau. En effet, tant que celui-ci est au beau fixe, il contribue à une apparence jeune. Les irrégularités et les zones ridées sont elles aussi automatiquement assouplies et adoucies. En outre, la vitamine A contenue dans la sélection de «Margy’s» apporte élasticité, tandis que la vitamine E, un antioxydant, agit comme anti-inflammatoire et renforce le film hydrolipidique de la peau. L’ensemble des produits sont entièrement naturels, ne contiennent pas de parfum et sont conçus à partir de bois de santal et d’huile de géranium.

Partie de Gstaad à travers le monde avant d’y revenir
«Mes produits ne sont pas exotiques, mais classiques et résolument efficaces. Il n’y a pas de miracle, des produits de soin bien conçus sur la base de règles biochimiques claires sont indispensables à une belle peau», déclare Margie Lombard. Cette alsacienne de naissance et suissesse d’adoption s’est totalement dévouée au soin de la peau. À 18 ans déjà, elle fréquentait le fameux institut CARITA à Paris où elle a étudié l’art de la fabrication de produits cosmétiques auprès de professionnels. Une fois son précieux diplôme en poche, elle s’installe à Gstaad, où elle gère seule un salon de beauté. Très vite, des clients du monde entier s’éprennent de ses mains talentueuses et de ses produits bénéfiques de soin du visage. Il n’en fallait pas plus pour que sa carrière décolle. Pourtant, bien qu’elle soit tombée amoureuse de la région du Saanenland, elle reprend sa route: elle étudie la cosmétologie et après de longues recherches, elle fonde sa propre ligne de produits de spa. Les clients de Margie comptent de nombreuses personnalités, dont la princesse Charlène de Monaco. Après avoir séjourné à Dubaï, Hongkong et Monte Carlo, Margie Lombard est désormais de retour avec sa formule de soin dans l’Oberland bernois. «Je suis certaine que ma marque et mon concept ont trouvé leur «place-to-be» au sein du Gstaad Palace», se réjouit Margie Lombard, suissesse depuis 20 ans et installée à Zurich avec son mari et son fils.

Unique en Suisse: «Margy’s Monte Carlo» au Palace Spa

Le Palace Spa mise sur trois soins exclusifs à base des produits «Margy’s». En outre, les clients ont la possibilité d’acheter sur place une sélection de produits afin de poursuivre leur régime beauté chez eux.

Haute Couture Facial – 90 minutes / CHF 450.–
Un véritable rajeunissement de la peau et un moment de détente incroyable. Grâce aux ingrédients purs et actifs et aux bénéfices du collagène, la peau est plus douce, plus ferme et repulpée. La peau est de surcroît hydratée.

Firming Lifting Facial – 60 minutes / CHF 210.–
Ce soin du visage, à base d’un masque aux algues ultra-efficace, lisse la peau pour la rendre plus douce et redonner du tonus au visage. La peau bénéficie de l’hydratation nécessaire et son toucher est nettement plus ferme après le soin.

Short Fresh-Up – 30 minutes / CHF 95.–
Un coup de fraîcheur pour la peau, afin de démarrer la journée du bon pied.

Réservation via www.palace.ch, par e-mail: info@palace.ch ou par téléphone: +41 (0)33 748 50 00

Yoga in the Mountains

De l'air frais pour le corps, l'âme et l'esprit

11.05.2017

Le centre «Wellbeing & Lifestyle Club Grace Belgravia» pour un réel équilibre de vie fait partie des meilleures adresses de Londres. Du 18 au 23 juin 2017, ces experts anglais organisent, en collaboration avec le Gstaad Palace, la retraite de six jours «Yoga in the Mountains». Ce programme de santé, introduit l'an passé avec succès, invite les pratiquants de yoga – novices comme avancés – à suivre des activités de méditation et des activités physiques quotidiennes, au milieu de la région du Saanenland. Outre les modules de yoga, un plan nutritionnel spécialement conçu pour favoriser la santé des intestins, divers soins esthétiques et le confort des montagnes alpines environnant l'hôtel de luxe garantissent un bien-être tout simplement parfait.

Loin du stress du quotidien et au cœur d'une atmosphère charmante et tout en élégance: «Yoga in the Mountains», au beau milieu des montagnes, forêts et prairies, est une expérience qui offre une véritable symphonie des sens, pour quiconque recherche sérénité et détente sans vouloir renoncer à une qualité et un service de première classe. Suite à un lancement réussi l'été dernier, l'hôtel Gstaad Palace propose de nouveau une retraite de six jours, avec le centre «Wellbeing & Lifestyle Club Grace Belgravia», l'un des instituts bien-être les plus célèbres au monde. Du 18 au 23 juin, les hôtes de l'hôtel sont invités à profiter d'un programme complet garantissant un corps et un esprit en harmonie. Divers modules de yoga Vinyasa et Pranayama sont proposés au cours de la journée. Le soir, les participants peuvent se relaxer au cours d'une méditation accompagnée d'une immersion sonore au gong. Pour les passionnés de yoga comme pour les débutants: les modules sont adaptés à tous les niveaux. Cette retraite est accompagnée par Amanda Denton, professeur certifiée de yoga Sivananda, aromathérapeute et massothérapeute, et par Leo Cosendai, professeur de yoga Prana-Kriya, maître Qi Gong, spécialiste en massage sonore et réflexologue, tous deux arrivant directement du centre Grace Belgravia.

Un véritable bien-être de la tête au pied

Les activités physiques sont accompagnées d'un plan nutritionnel spécial visant à favoriser la santé des intestins. Le programme est également assorti de soins bien-être – entre autres proposés par l'experte beauté anglaise Ziggie Bergman, celle-ci invitant les participants à découvrir les secrets de ses massages du visage en réflexologie et de ses techniques anti-vieillissement. Franz Faeh, le chef de cuisine du Palace, propose quant à lui, un aperçu exclusif de sa philosophie d'une cuisine naturellement légère, alliant aliments asiatiques et saveurs locales. Le soir, les hôtes de l'hôtel sont invités à se retirer dans des chambres et suites tout en élégance, ou bien à rallonger le plaisir en profitant du Palace Spa. Du tennis, du golf, des promenades, des randonnées équestres ou quelques longueurs dans la piscine extérieure olympique: tout un programme sportif énergisant ainsi que de nombreuses activités loisirs s'offrent aux hôtes et peuvent être arrangés à leur convenance.

«Yoga in the Mountains»
(du 18 au 23 juin 2017, d'autres dates sont en cours de planification)

  • 5 nuitées avec demi-pension et accès au Palace Spa compris
  • Séances quotidiennes de yoga Vinyasa et Pranayama
  • Méditation quotidienne du soir, accompagnée d'une immersion sonore au gong
  • Un massage «Jardin des Monts» de 75 minutes
  • Des menus sains favorisant une digestion optimale (élaborée par les chefs du Palace, en collaboration avec l'équipe du centre Grace)
  • Un cours de cuisine avec Franz Faeh, chef de cuisine du Gstaad Palace
  • Des activités de loisir taillées sur mesure, avec promenade jusqu'à la cabane du Walig et pique-nique inclus, circuit en VTT, tennis et golf
  • Une séance avec la grande experte beauté Ziggie Bergman, avec application de ses techniques anti-vieillissement et massages du visage en réflexologie
  • Une introduction pour se préparer de façon optimale à la retraite ainsi qu'à la période suivant la retraite

Prix: à partir de 4719 francs en chambre Deluxe, par personne. 
Les modules de yoga peuvent aussi être réservés sans nuitée. 
Réservation via www.palace.ch, par e-mail: info@palace.ch ou par téléphone: +41 (0)33 748 50 00. 

Pour en savoir plus: www.gracebelgravia.com/

Passation du flambeau dans la cuisine du Palace

Franz W. Faeh succède aux vieux maîtres Peter Wyss & Hugo Weibel

04.03.2017

Ils ont façonné l’écriture culinaire du Gstaad Palace pendant plus de 40 ans : Executive Chef Peter Wyss et Chef de Cuisine Hugo Weibel. Et maintenant les deux vieux maîtres passent le pouvoir à Franz W. Faeh qui reste lui aussi lié à l’icône hôtelière depuis des décennies. Grandi à Gstaad, il a effectué sa formation au Palace avant de partir à la découverte du monde, en particulier de l’Asie. Maintenant, il revient au pays et dirige avec succès la cuisine du Palace depuis cet hiver.

« C’est la fin d’une grande époque : Peter Wyss (67) et Hugo Weibel (60) sont un coup de chance pour notre maison – où trouve-t-on aujourd’hui encore de si fidèles et passionnés compagnons? Nous-mêmes et tous les hôtes leur devons beaucoup, du point de vue gastronomique aussi bien qu’humain », assure Andrea Scherz, propriétaire et directeur général du Gstaad Palace à la troisième génération. 46 ans plus tôt – encore sous l'égide d’Ernst Andrea Scherz – le jeune Peter Wyss se lançait comme commis saucier pendant la saison d’hiver 1971/72.

Le vieux maître – il est depuis 1984 l’Executive Chef du Palace à renommée mondiale – a cuisiné pour des rois, des vedettes grandes et moins grandes, à l’hôtel et dans des résidences, des chalets d’Oberbort et partout dans le monde. Lui, qui en fait voulait ouvrir son propre restaurant italien à New Dehli au début des années 1970, a apporté à Gstaad la cuisine du vaste monde. Constamment inspiré et le nez au vent, Peter Wyss – en compagnie de son fidèle homologue Hugo Weibel (lui aussi avait démarré comme commis saucier en 1976 et est depuis 1987 chef de cuisine) – a développé un style classiquement raffiné pour les trois restaurants de la meilleure maison de la place. Il reste empreint jusqu’à aujourd’hui de droiture, d’honnêteté et de précision et cède la grande scène au goût authentique des ingrédients de base. Actuellement, le duo chevronné quitte la maison – tout en restant à la disposition pour des caterings exclusifs sur demande pour les habitués.

Depuis cet hiver, c’est désormais Franz W. Faeh qui reprend le flambeau d’Executive Chef – lui non plus n’est pas un inconnu à Gstaad. Ce natif de Gessenay de 56 ans a effectué sa formation au Palace de 1978 à 1981. Aussitôt après il est parti pour le vaste monde – en particulier vers l’Asie, où il a travaillé pendant 16 ans pour le groupe Regent à Hong Kong, à Djakarta ainsi qu’à Bangkok où il cuisinait régulièrement pour la famille royale thaïlandaise entre autres. Il laisse maintenant la légèreté et le raffinement de la cuisine asiatique – notamment thaïlandaise par laquelle Faeh a été le plus inspiré - influencer ses créations qu’il continue à perfectionner avec un personnel de cuisine composé de 55 personnes pour en faire une interprétation digeste et moderne des classiques du Palace. Ses menus sont internationaux, les recettes ainsi que les ingrédients sont devenus plus légers et la présentation plus fantaisiste que par le passé. « Ce que nous voulons, c’est une évolution et non pas une révolution. Comme c’était de coutume déjà sous Peter Wyss, nous tenons à donner la priorité au goût authentique.

La créativité ne constitue jamais à cet égard un but en soi, mais elle contribue plutôt à l’expérience gustative globale », affirme Franz W. Faeh, qui a dirigé avec succès Le Vieux Manoir à Morat depuis son retour à Gstaad.

Contact & Information - Médias

Votre demande médiatique.
Notre interlocuteur.

Avez-vous besoin d’autres informations au sujet de notre hôtel 5 étoiles? Souhaitez-vous réaliser une interview avec Andrea Scherz ou transformer notre hôtel en lieu de tournage?
Anja Ullmann est le premier interlocuteur pour tous les représentants des médias. Si vous souhaitez des photos, nous vous proposons ici une sélection d’images à télécharger qui peuvent être imprimées. Et si vous avez besoin de plus d’images ou d’autres images: vous savez maintenant que Anja Ullmann est votre premier interlocuteur.

Pour plus amples informations, veuillez nous contacter à l'adresse info@palace.ch ou 
au numéro +41 33 748 50 00.

Newsletter