28. Novembre 2018

La route de la soie mène désormais à Gstaad

La famille Boghossian

Le Palace est une « family business ». Or, la tradition familiale caractérise aussi le travail de nos partenaires. Le dernier exemple en date se trouve à quelques minutes à pied de notre établissement : la famille de joaillers Boghossian ouvrira sa nouvelle boutique à la mi-décembre 2018, juste en face de l’office de tourisme. La riche histoire de cette famille remonte jusque dans les années 60 de l’avant-dernier siècle : en 1868, le jeune Ovannes Boghossian installe son atelier de bijouterie sur la route de la soie. Voyage sur les traces du passé d’une famille de brillants entrepreneurs, de Mardin à Gstaad.

Ovannes Boghossian démarre sa carrière en plein cœur du centre commercial et culturel florissant de Mardin, une importante cité arménienne sur la route de la soie : dans son atelier, il fabrique des bijoux pour la population locale et les commerçants de passage. Son savoir-faire et sa fascination pour les bijoux et le commerce de pierres précieuses, il le transmet dans un premier temps à son fils puis à son petit-fils Ohannes. Ce dernier parcourt alors le Proche-Orient à l’image de ses ancêtres, à destination d’Alep, de Beyrouth et du Caire, toujours en quête de perles et de diamants mais aussi d’échanges avec d’autres bijoutiers.

Alep après la Première Guerre mondiale

Après le début de la Première Guerre mondiale, l’entreprise de la famille Boghossian connaît aussi une période mouvementée. Ohannes arrive à joindre les deux bouts en acceptant un poste de serveur. À force de travail et de volonté, il parvient à reprendre ses activités de joaillerie en 1919 et à ouvrir une boutique dans la ville syrienne d’Alep. Dans les années qui suivent, Ohannes et ses fils ne cessent de voyager et de faire du commerce, établissant les piliers de l’entreprise des Boghossians et resserrant les liens interculturels entre l’Orient et l’Occident qui marquent aujourd’hui encore le style incomparable de cette maison.

De la Chine à Beyrouth

En 1950, Robert Boghossian, le fils aîné d’Ohannes, entreprend son premier voyage en Chine où il déniche une source exceptionnelle de perles fines, hissant Boghossian au rang de premier fournisseur de perles naturelles au Proche-Orient. Dix ans plus tard, la famille s’installe à Beyrouth au Liban, une cité cultivée, réputée pour son estime du luxe et du savoir-faire artisanal.

Déménagement en Europe

La génération suivante ose le grand saut vers l’Europe : Jean, le fils aîné de Robert, s’installe à Anvers en 1975 où il s’impose en tant que spécialiste des émeraudes, rubis et saphirs. Cinq ans après, Albert, le frère cadet de Jean, rejoint l’entreprise et décide de s’implanter à Genève, ville qui abritera bientôt le siège de la maison. Dans les années 1980, Genève est la plaque tournante du commerce de pierres précieuses, au carrefour entre l’Amérique, l’Asie et le Moyen-Orient. C’est ici qu’Albert a la possibilité, grâce à une clientèle fortunée, d’investir dans des techniques de joaillerie sans précédent : les incrustations consistant, par exemple, à sertir un diamant dans une aigue-marine polie sont aujourd’hui emblématiques de la maison Boghossian.

La sixième génération

Au début du nouveau millénaire, l’esprit d’innovation de la famille connaît un nouvel élan : avec Roberto, Ralph et Dalia, la sixième génération fait son entrée dans l’entreprise, apportant de nouvelles idées et plus d’énergie, aussi bien en matière d’habileté manuelle que de savoir-faire artisanal. Naissent alors les collections de haute joaillerie propres à la Maison, l’ ‘Inlay’, le ‘Kissing’ et les ‘Merveilles’, toutes fondées sur le sertissage novateur de pierres précieuses. La fondation Boghossian soutient des projets humanitaires, éducatifs, environnementaux mais aussi culturels depuis 2006. Le programme artistique de sa Villa Empain à Bruxelles, emblématique de l’Art déco, met l’accent sur un pluriculturalisme harmonieux, soucieux d’encourager le dialogue entre l’Orient et l’Occident par le biais de l’art.

La nouvelle boutique Boghossian ouvrira ses portes en décembre 2018 dans le centre de Gstaad:

Boghossian
44 Promenade, 3780 Gstaad
T : +41 (0)33 335 00 00
www.boghossianjewels.com

Découvrir aussi...

Newsletter

Offres

Newsletter